CRACOVIE

Dziś francuski tekst o Krakowie. Promujcie Polskę nadsyłajcie Wasze teksty!

Cacovie (Krakow), l’ancienne capitale de la Pologne est, d’après la plupart des gens et d’après tous les habitants de Krakow, la plus belle ville polonaise et, peut-être, la plus connue dans le monde entière. Tout le monde le sait, mais, malheureusement, la plupart des touristes ne savent pas comment profiter de cette originalité de Krakow. C’est pourquoi je vais pas parler des choses évidentes. Je vais pas vous donner des informations générales sur l’architecture, l’histoire, les monuments etc, etc, parce que tout cela vous pouvez trouver dans chaque guide touristique, donc ça n’a pas de sens.

Alors, dans quelques mots je vais signaler les lieux qui sont pas, sans doute, à louper, c’est-à-dire, qu’il faut pour ne pas avoir honte de ne pas les voir, en commençant par la Barbacane, la Porte de Saint Florian, « Planty », l’église Notre Dame et l’église gothique Sainte-Croix, si vous aimez les églises, le Musée de Jan Matejko, le Musée Czartoryski ( où se trouve « La Dame à l’hermite de Leonardo da Vinci), « Rydlowka » à Bronowice, si vous aimez les musées, les Halles aux Drapes, la tour de l’Hôtel de Ville, la Place du Marché avec ses environs, les édifices de l’Université Jagellone et la colline du Wawel, avec le château royal.

Ce sont toutes les choses obligatoires qu’il faut voir, mais je voudrais dire que c’est pas tout qui rend Krakow si exceptionnel aux yeux des touristes et des habitants. La plupart des visiteurs traitent cette ville comme un arrêt d’un jour dans leur chemin à Prague et, malheureusment, ils ne savent pas qu’ils ont tort. En faisant une balade d’un jour, ils perdent tout ce qui est le plus important et qui décide de la singularité de cette ville. Je conseille de s’arrêter à Krakow au moins pour 3 jours, tant plus qu’il n’y a pas de problèmes avec le logement.

Parfois, on dit que la première impression n’éveille pas beaucoup d’intérêt. On fait un simple chemin à pied, autour du Grand Marché, d’un monument à un autre, et dans un moment, on se rend conscience qu’à Krakow, toutes les rues mènent à la Place du Marché. Cela fait que la ville paraît être très petite et fermèe. De plus, ça peut être ennuyant et les gens qui attendent quelque chose de plus impressionnant, peuvent être déçus. Mais, en vérité, pour découvrir Krakow, il faut lui consacrer un peu de temps, il faut être patient et curieux de tout, parce qu.’on découvre cette ville petit à petit. Pour sentir une ambience exceptionnelle, vous devez diriger votre premier pas, après avoir vu tout ce qui est obligatoire, vers Kazimierz, ancien quartier juif.

Là, vous avez une multitude de pubs, hôtels, cafétérias, de plus, des synagogues, si vous aimez les temples. Les pubs à Kazimierz, vraiment magnifiques, je vous les recommende de tout mon coeur, quand vous avez l’envie de vous asseoir et de parler à vos amis ou à des étrangers. Je veux particulièrement vous parler d’un pub dont le nom je ne me rappelle plus, mais il y a un grand aquarium hypnotique que l’on regarde et on ne sent presque pas le temps passer. De plus, tous les pubs autour du Grand Marché, la plupart dans les anciennes caves, dans les sous-sols de briques où le temps s’arrête. Quand vous avez l’envie de danser, allez au Carpe Diem ou Jazz Rock, la rue Slawkowska, ou Faust, la rue Sienna. Si vous avez faim, revenez à Kazimierz

où se trouve un bar « Endzior » qui offre les meilleures « zapiekanki » de la ville et, très probablement, en Pologne. Le choix est varié, d’un simple pain toasté avec du fromage rapé et des champignons, à la « zapiekanka » avec du salami, du jambon ou du poulet. Cela est meilleur que tous les kebabs, les macdos etc du monde.

Si vous avez très faim, allez à Chimera (la rue sw.Anny), ou à Gruzinskie Chaczapuri (attention, il y en a deux, l’un se trouve la rue sw.Marek, le deuxième, la rue Grodzka, et celui-ci est un peu plus cher, mais en général, vous pouvez y avoir un repas avec une bièrre pour 2,5-3,5 euros). Si vous avez déjà mangé, je vous propose une petite excursion au sein de la nature qui commence à Salwator (15 min du Grand Marché, à pied), d’où vous allez au tertre de Tadeusz Kosciuszko, où vous avez une belle vue sur la toute ville, et puis, en traversant par le Bois Wolski (Lasek Wolski), vous arrivez au tertre du maréchal Jozef Pilsudski sur la colline Sowiniec. Là, vous avez aussi le jardin zoologique.

Attention, la distance est un peu longue et vous devez prévoir environ 4 heures pour marcher calmement et admirer les paysages. Et, à la fin, mais je dois remarquer que je vous le déconseille, mais à vous le choix, vous pouvez aller à Nowa Huta, si vous avez des inclinations de vous suicider. Nowa Huta est le plus dangereux quartier de Krakow. Là, vous rencontrez des jeunes hommes chauves, en vêtements sportifs, qui n’hésitent pas de tuer chacun qui aime pas le clubs de foot, « Wisla » ou « Cracovia ».

Cependant, si vous êtes assez courageux, vous pouvez trouvez à Nowa Huta des bâtiments qui présentent tout ce qu’il y a le plus merveilleux dans l’architecture socialo-réaliste.

Authors
Tags , , , ,

Related posts

Top